lundi 27 mars 2017

Une merveilleuse Fête de Pâques à tous !

Nous arrivons, au Brésil, à la fin d’un été insupportable de chaleur (ouf !) mais aussi insupportable de mauvaises nouvelles de corruption généralisée, de détournements des fonds publics, d’écoles qui ne fonctionnent pas, d’hôpitaux qui ferment faute d’équipements (jusqu’aux sparadraps qui font défaut) etc...etc...Bon ! Il parait que l’Économie, ruinée sous les gouvernements Lula et Rousseff, va un peu mieux grâce aux réformes du gouvernement actuel ! À confirmer.

Notre Crianças do Mundo va assez bien, les enfants qui entrent sont chouettes mais les ressources financières ne sont pas des meilleures et on a un peu peur de l’avenir !

Mais on sait que vous êtes là depuis 30 ans et que vous continuerez à soutenir nos gosses ! Nous avons toujours bien besoin de tous !

Les anciens continuent à nous rendre visite. Un de nos garçons (qui a vécu 15 ans avec nous) travaille très loin (Goias) et vient de faire le voyage (arrivé vendredi soir et reparti le dimanche matin) rien que pour nous rendre visite ! 16 heures de bus aller et 16 heures de bus retour !! Quel courage et quelle affection ! Vraiment émouvant !

Notre personnel est compétent et adorable et prend bien la relève. Ils adorent nous faire part d’un problème quand ils peuvent aussi nous dire que tout fut résolu ! Et c’est presque toujours le cas !
Pâques est là et nous fêterons cet événement avec tous les enfants, comme tous les ans. Les enfants ne recevront pas un oeuf de Pâques parce que c’est bien trop cher, mais un petit sachet de bonbons quand même ! Ils adorent !

ET  POUR VOUS, AMIS DE NOTRE CŒUR,UNE MERVEILLEUSE FÊTE DE PÂQUES À TOUS !



Pas toujours facile!

Caïque est un petit bonhomme de 8 ans lorsque nous l’accueillons à Crianças do Mundo en juin 2015. Dès les premiers jours, il se montre très difficile. Bagarreur, il affronte les autres enfants malgré sa petite taille. Il semble n’avoir peur de rien ni de personne. Un vrai petit caïd. Le visage toujours fermé et grognon, il ne semble pas capable de sourire. Il passe aussi sa journée à insulter tout le monde. Sa liste de gros mots est sans limites. Vu ce comportement agressif, il a du mal à se faire accepter par les autres enfants et à se faire des amis. Il est même ouvertement rejeté et toute l’équipe doit faire un travail quotidien avec tous pour que l’entente s’améliore et pour essayer d’intégrer Caique.

Le regard des autres

Un couple, marié récemment, s’installa dans un quartier très tranquille. Le premier matin qu’ils passèrent dans la maison, pendant qu’ils déjeunaient, la femme remarqua par la fenêtre une voisine qui pendait des draps de lit au fil et elle dit à son mari :
‘Quels draps de lit sales! Elle ferait bien de laver un peu mieux. Si j’étais suffisamment intime, je lui demanderais si elle souhaite que je lui apprenne à faire la lessive!’
Le mari l’observa en silence. Quelques jours plus tard, à nouveau pendant le petit déjeuner, la voisine mit pendre ses draps et la femme répéta à son mari :
‘Notre voisine continue à pendre des draps sales!’
Et ainsi, tous les deux ou trois jours, la femme répétait son discours pendant que la voisine pendait son linge.

Quelques temps se passèrent et la femme fut surprise de voir des draps bien blancs au fil. Satisfaite, elle dit à son mari :
‘Tu vois, elle a appris à faire la lessive! Peut-être une autre voisine lui a expliqué comment faire! Car moi je n’ai rien fait.’
Le mari lui répondit calmement :
‘Non, aujourd’hui je me suis levé plus tôt et j’ai lavé les vitres de notre fenêtre! C’étaient nos vitres qui étaient sales!’

En bref


  • La nuit du jour de l’an, l’Etat Islamique a massacré 39 personnes dans une boite turque. La même nuit, dans une prison de Manaus au Brésil, une rébellion de prisonniers se termina par le massacre entre eux de 60 prisonniers dont 30 décapités et étripés !! Nous n’avons rien à apprendre de l’E.I. !
  • Une semaine après, dans une autre prison du Brésil, 33 prisonniers se sont fait massacrer (décapités, étripés...) ! Dans d’autres prisons, ce furent 12 morts ou plus ! Nous sommes toujours vivants !!
  • Depuis janvier, notre région est la plus attaquée par la Fièvre Jaune au Brésil ! Fichu moustique Aedes Aegypti qui est déjà responsable de la transmission de la Dengue, Chicungunha, Zika et maintenant Fièvre Jaune (mortelle !). Nous sommes toujours vivants !!           
  • Une nouvelle Administration Municipale s’est mise en place dans notre ville ce 1er janvier après les élections d’octobre. Dans les trois principales villes de notre Vale do Aço qui étaient administrées par le PT de Lula,  ce parti a perdu les élections comme dans un nombre incalculable d’autres villes grandes ou moyennes. La corruption généralisée à tous les niveaux n’est pas étrangère à cela, bien sûr ! 
  • Le 19 janvier est mort dans un accident d’avion, le Juge du Suprême Tribunal Fédéral qui était chargé de superviser les différentes actions du Juge de 1ère Instance, Sergio Morro qui, depuis des mois est responsable pour débroussailler (et juger) les faits de corruptions de la gigantesque affaire de la Petrobras. Le Juge du Suprême avait aussi la mission de juger les politiciens salis dans cette affaire (et ils sont nombreux !) et qui ne peuvent être jugés QUE par le Suprême Tribunal Fédéral ! Il a disparu...et maintenant ?? 
  • Ce 3 février vient d’être tiré au sort un autre Juge du Suprême chargé de reprendre les dossiers du Juge décédé. Heureusement, a été nommé le meilleur de tous , celui qui était le plus proche du Juge décédé ! Ouf ! 
  • Les intérêts de la carte de crédit étaient  de 484,6 % l’an au 1er janvier au Brésil! Qui dit mieux ??!
  • La police de l’Etat de Espirito Santo au Brésil s’est mise en grève durant une semaine. Résultat : pendant cette semaine, 137 assassinats, des centaines de mises à sac de magasins petits et grands, des centaines de faillites de ces magasins et des violences sans fin ! L’être humain de retour à l’état sauvage !!
  • Plein d’adorables témoignages d’affection de nos enfants et de nos anciens autour de nous ces temps-ci ! Dieu que cela fait du bien !                     



Encore un ingénieur!

Oui, encore un Ingénieur issu de et soutenu par Crianças do Mundo !

Cleiton est né dans une famille misérable et a vécu durant  près de 5 ans à Crianças do Mundo. Cleiton, plus doué et volontaire que ses frères, a étudié  en école privée, soutenu financièrement par un parrain belge formidable et par Crianças do Mundo ! Après un secondaire brillant, Cleiton est entré à l’Université, tout en travaillant comme technicien en mécatronique à l’Hôpital voisin. Il vient de se former (fin décembre 2016) comme Ingénieur Électricien et vous devriez voir comme il est fier (tout en souriant !) de pouvoir maintenant être appelé de Monsieur l’Ingénieur ! Il a 25 ans et est vraiment, profondément reconnaissant à ceux qui l’ont aidé tout au long de ce chemin difficile et spécialement son « Parrain » de Belgique , Jean-Pierre, qui l’a soutenu du début à la fin de ses études avec un intérêt constant et paternel !

Ce document traduit la reconnaissance de Cleiton envers tous ceux qui l’ont aidé à conquérir son diplôme. En résumé : « Merci, mon Dieu, pour votre amour inconditionnel....Merci à mes parents pour l’éducation reçue...Merci, Seigneur pour avoir mis sur mon chemin des Anges comme Michel et Evelyne, Jean-Pierre et Martine....Il n’est pas possible d’exprimer avec des mots la gratitude que j’ai pour vous, pour tout ce que vous avez fait et ferez pour moi !.... »
Sa gratitude est vraiment touchante et – surtout - sincère. Un de plus sur le bon chemin, un chemin que personne n’aurait cru possible il y a 15 ans ! Nous y avons cru et son « parrain » aussi. Ce diplôme est aussi notre récompense à nous !

Cleiton s’ajoute à la longue liste d’ingénieurs, Professeurs, Administrateurs d’Entreprises, Avocats, Techniciens très spécialisés, Boulangers, Électriciens, Psychologues,  Pédagogues,  Mécatroniciens, etc... issus de Crianças do Mundo au long de ces 30 ans d’existence !

Tout cela fut possible grâce à vous tous qui y avez cru aussi et avez continué à nous aider tout au long de ces années. Merci, du fond du coeur !

P.S. Cleiton a déjà été engagé en février comme Ingénieur chef de l’équipe d’ entretien des équipements médicaux et d’examens dans un grand hôpital à 100 km de notre ville !

Comment fonctionne Crianças do Mundo?

Crianças do Mundo est une Entité sans but lucratif qui fonctionne sur le modèle d’une entreprise normale. Elle dispose d’un Conseil d’Administration dont le Président exécutif est, pour le moment, Michel vdM. Vient ensuite une direction composée : 1) D’une Directrice Administrative (avec diplôme d’Administration d’Entreprise) qui s’occupe du Personnel, des achats, de la comptabilité et de l’Administration en général et 2) D’un Directeur Pédagogique (avec diplôme universitaire de Pédagogue) chargé de la responsabilité pédagogique de l’Institution (enfants et personnel directement impliqué dans l’éducation de tous les jours) et 3) D’une Assistante Sociale (avec diplôme belge !) – Evelyne – chargée des relations et actions avec les familles et avec les Professeurs de chaque enfant, outre le suivi médical et l’organisation des consultations chez les médecins, dentistes, logopèdes etc...outre encore l’appui total et paramédical à son mari , ce qui n’est pas de la tarte, comme on dit !


Le reste du personnel est composé de Professeurs scolaires, de Professeurs d’éducation physique et sports, de comptables,  de cuisinières et aides cuisinières,
de femmes d’ouvrages, de lingère, de 2 chauffeurs (bus et camionnette)  d’un menuisier, d’un électricien, d’un maçon et d’un homme à tout faire.

Tout ce personnel est adorable, compétent , très fidèle et très attaché à Crianças do Mundo, toujours prêt à rendre service ou faire des heures sup. si nécessaire.


Mais Crianças do Mundo doit continuer !!

Nos “tractations” avec la Fondation São Francisco Xavier sont en cours et nous attendons maintenant la décision de leur Conseil d’Administration. Mais cela ne veut pas dire que notre Crianças do Mundo soit au point mort !. Au contraire, nous continuons (et continuerons !) à fonctionner en dehors de la Fondation qui reprendra la grande part des terrains pour y réaliser d’autres activités (Ecole Technique ou/et Hôpital du Cancer pour Enfants..) avec ou sans ... Michel !
                 
Notre projet continuera, un peu réduit, mais accueillant toujours ces enfants qui en ont tant besoin. Le personnel brésilien est très bien formé et préparé pour continuer cet important travail. Mais pour cela, vous ne pouvez nous laisser tomber et nous avons vraiment besoin de votre aide amicale et financière. Or, il semble bien que nos ressources diminuent cette année et de grosses difficultés apparaissent à l’horizon !

Alors, s’il vous plait, restez avec nous, près de nous et de tous ces enfants qui comptent sur nous. Une bonne dizaine de petits nouveaux sont déjà entrés cette année et d’autres sont annoncés. Mais il nous faut la capacité de les recevoir.

Or, chaque année, malgré les réductions de Personnel et du nombre d’enfants, les dépenses augmentent car l’inflation est très élevée : en 2015, elle était de 11%, l’an dernier de 7% et nous sommes obligés d’augmenter les salaires du même pourcentage et d’absorber les augmentations de tous les prix dans la même proportion !

Amis de tant d’années, j’ai BESOIN de savoir très vite que tout ira bien et que vous resterez aux côtés de Crianças do Mundo quoi qu’il arrive !

Merci du fond du cœur.

Michel