dimanche 17 septembre 2017

30 ans après

Notre Crianças do Mundo a 30 ans, vous le savez. Beaucoup de choses ont changé, pendant ces années. La qualité de vie, par exemple, a grimpé de belle manière. Les supermarchés ont leurs gondoles bien fournies de produits variés et divers alors qu’ils étaient tristes et avec très peu de marchandises il y a 30 ans. Les rues de notre ville qui étaient alors de terre sont maintenant asphaltées et signalisées. Les transports publics sont bien meilleurs (bien que TRÈS chers !). Et ainsi progressent des secteurs variés de la vie commerciale et urbaine.
POURTANT tout est loin d’être doré : l’Enseignement est totalement nul et en-dessous de tout, avec des écoles qui n’enseignent plus rien sinon à faire la fête ou le chambard absolu , où les professeurs n’ont plus aucune autorité, des postes de santé ou des hôpitaux municipaux qui manquent de tout (même de sparadrap !) et ne sont plus aptes à recevoir aucun patient, des crimes et assassinats sans cesse et des autorités politiques nationales et régionales corrompues jusqu’à l’os ! Et je n’exagère pas DU TOUT ! Au contraire : en vérité, la réalité est indescriptible et impossible à imaginer pour qui ne vit pas dans ce pays par ailleurs magnifique et accueillant.
Car le Brésil est un pays magnifique aux paysages très variés et parfois époustouflants, 8.000 km de côtes le long de l’Atlantique, une forêt gigantesque souvent appelée le poumon du monde (l’Amazonie), un pays aussi de gens souvent adorables et qui se plient en quatre pour vous, une fois qu’ils vous ont adoptés.
Malheureusement, au niveau politique , économique et social, c’est le chaos absolu. La corruption atteint un niveau inimaginable et la Justice procède à des arrestations de personnalités tous les jours ! Au moins, la Justice fonctionne depuis 2 ou 3 ans et l’impunité n’est plus la règle.  Important ça !

Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire