jeudi 8 juin 2017

Crianças do Mundo

De nombreux petits bouts de 7-8 ans se présentent actuellement pour entrer à Crianças do Mundo. Ils sont en général adorables et se trouvent un peu les ‘mascottes’ des plus grands ! Parmi eux, malheureusement, 10% sont déjà détruits par la misère et des familles TRÈS problématiques (drogue, alcoolisme et violence domestique). On se rend compte que l’on ne peut déjà plus grand chose pour eux.


Mais les 90 % qui restent sont vraiment gentils et souriants et paraissent tellement heureux de pouvoir rester à Crianças do Mundo ! Et c’est bien chouette d’avoir des petits bonshommes si affectueux. Tous sont issus de familles vraiment misérables et leur destin normal serait la délinquance. Beaucoup ont déjà des drogués ou trafiquants dans leurs familles. Ils le savent mais ne veulent pas suivre le même chemin. À nous de les y aider en restant à leurs côtés et en leur donnant
la chance d’une bonne éducation et d’une scolarité forte. C’est tout l’objectif de Crianças do Mundo depuis 30 ans ! Et ça marche (presque !) toujours !

Dans notre Centre de « Convivência », au centre de la ville, c’est la même chose. Beaucoup de demandes venant de la Favela à côté. On les reçoit tous avec plaisir, s’ils sont dans les conditions d’intégration dans le groupe et si nos moyens financiers le permettent, ce qui n’est plus toujours le cas !

Mais le personnel est toujours aussi enthousiaste et ne baisse jamais les bras devant les difficultés évidentes.

Que c’est merveilleux de pouvoir rencontrer à chaque coin de rue un ancien qui crie notre nom et vient nous embrasser et nous montrer qu’il a réussi ! Jusqu’à présent, ils ont été plus de 2.000, tout de même !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire