mercredi 23 mars 2016

L'ambiance à Crianças do Mundo

Malgré une Économie en morceaux et donc une inflation très haute, des prix des produits de base élevés et donc un pouvoir d’achat en chute libre, on arrive à conserver une très bonne ambiance à Crianças do Mundo. Il est vrai que si leurs familles sont touchées par la crise, les enfants en ont encore peu conscience dans leur quotidien. Des enfants qui refont un peu un circuit inverse des dernières années: les rires et sourires reviennent, les bagarres n’existent (presque) plus, on réapprend à vivre ensemble, à se respecter et on retrouve le bonheur de l’amitié ! Tout cela avait un peu disparu ces toutes dernières années !


Mais, pour le moment, cela se passe seulement chez nous, mais c’est déjà ça et si important pour nous.
C’est vrai que les écoles n’arrivent plus à enseigner ni à dominer le terrible chambard qui règne, ni la violence ni les insultes, bref, elles sont totalement dépassées et qui fait la loi, ce sont les voyous du fond de la classe !!
Dans les quartiers , c’est la même situation. La violence et la drogue dominent tout. Et les parents ne font rien ou ne savent quoi faire pour éduquer leurs enfants.

Par contre, chez nous, les mômes font la démonstration qu’ils ont besoin de discipline, qu’ils ont envie d’être heureux et qu’ils ont compris qu’on ne peut être heureux tout seul.
L’amitié devient la chose la plus importante. Je n’ai jamais autant ri avec eux que ces dernières semaines et j’avoue que j’en avais bien besoin ! Comme disait un de nos chauffeurs de bus : « ces enfants sont le sang de Mr Michel ! ». Comme c’est vrai et comme c’est plus facile de vivre des moments très difficiles entouré de tant d’amour, de tendresse et de rires de tous ces gosses et de ma si gentille épouse !
Quelle chance ! Quelle chance ! Evelyne le dit dans son article ci-dessus (que je n’avais pas lu avant d’écrire le mien !)  et je le répète de tout mon coeur  :

QUELLE CHANCE !!

Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire