lundi 21 décembre 2015

La joie de renouveler un passeport

Après 3 opérations chirurgicales difficiles (6 heures pour la dernière, en octobre !), il nous fallait absolument renouveler nos passeports arrivant à échéance en décembre. Malgré un état de santé très fragile et une thérapie pénible, il fallait y passer.

Mais quel problème pour renouveler ces passeports belges ! Ils sont biométriques, maintenant et exigent notre présence physique au Consulat. Or, le Consulat belge se trouve à...Rio de Janeiro (600 km) ! Donc, avion aller-retour, hôtel etc... Un coût absurde pour un simple passeport ! Il n’y avait rien à faire, il fallait y passer ! Quelques semaines après cette information, on nous annonce toutefois qu’un Consulat Honoraire sera créé à Belo Horizonte (220 km) et qu’une « mission biométrique » y sera à disposition le 12 décembre. Bon ! C’est déjà plus près ! Toutefois, on ne peut y être reçu que le 12 à partir de 15h ! Nous regardons les horaires d’avion car en voiture, c’est exclu, vu mon état de santé : comme c’est un samedi, il n’y a qu’un avion à 6h du matin pour aller et un autre à 12h30 pour revenir ! Nous demandons au Consulat s’ils ne pourraient faire un effort pour me recevoir le matin vers 10h, vu l’impossibilité de retour après-midi. Ils me répondent que c’est impossible et que la seule chose qu’ils peuvent faire c’est nous recevoir à 14h30 au lieu de 15h ! Avec un avion à prendre à 12h30...
Comme je ne peux donc pas prendre cet avion ni loger à Belo Horizonte, j’avais le choix entre l’ambulance ou la voiture normale pour un voyage de 12 heures (route très mauvaise et en travaux, plus tous les arrêts qui seront nécessaires !). L’ambulance étant trop chère, nous irons en voiture , malgré l’avis négatif de mon médecin ! Je ne peux rester au Brésil sans passeport ! Et tout cela pour rester 20 minutes sur place pour donner nos empreintes !! À quel prix ?!! Voilà un passeport qui nous coûte TRÈS cher, en argent et en santé.
Et merci pour la gentillesse et la compréhension de notre Consulat de Belgique!

Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire