vendredi 18 septembre 2015

En bref...


  • Une histoire brésilienne. Un brave homme arrive en vélo à la place des « TRÊS PODERES » (3 Pouvoirs) à Brasilia et attache son vélo à un poteau. Un policier l’interpelle et lui dit : « Ola, mon brave, vous ne pouvez pas stationner votre vélo ici car c’est un lieu où passent députés, sénateurs, ministres etc... ». « Rien à craindre, répond l’homme, j’ai mis un bon cadenas ».    
  • Le Pouvoir Judiciaire brésilien réclame une augmentation de 53% à 78,56% des salaires du judiciaire !! Rien que ça ! Et les parlementaires l’ont voté !! La Présidente a mis son veto, bien sûr ! Ce serait intenable !
  • Une école de notre ville organisait, après les examens de fin de semestre, une fancy-fair. L’élève qui apportait 1 kg de cacahuettes gagnait 2 points dans toutes les matières et celui qui apportait, en plus, 1 kg de feijão (haricot noir), gagnait 4 points dans toutes les matières !! Ça c’est de l’enseignement de qualité, non ? 
  • Les présidents des 2 plus grands constructeurs brésiliens ont été placés en prison préventive accusés de corruption active avec l’argent de la Petrobras.
  • Notre « Centro de Convivência » a dû fermer ses portes pendant 1 semaine en septembre, faute de combattants !Avec 3 professeurs malades et le responsable en congé accident, il était impossible de travailler ! Série noire !
  • La popularité de la Présidente Dilma Rousseff est tombée entre 7 et 9 % ! La relation avec le Parlement est effroyable et l’économie est entrée en récession. Et l’on ne parle pas du procès gigantesque ouvert contre la corruption des entreprises et politiciens au détriment de la Petrobras (on parle de 17 milliards de dollars détournés des coffres du géant pétrolier) . Des chefs d’entreprise, des anciens ministres, des politiciens sont en prison. Et c’est loin d’être fini ! Au moins, l’impunité ne semble plus être la règle !
  • Avec nos nombreuses pérégrinations hospitalières actuelles, nous avons eu le plaisir de constater ceci : les médecins brésiliens et tout le personnel paramédical sont absolument adorables, humains et bourrés de gentillesse , de considération et de délicatesse. Il fallait le dire car c’est tellement rare à notre époque ! Et ça fait du bien ! 

« J’essaie d’être celui que j’aimerais rencontrer dans VOTRE situation »,  nous a dit  un infirmier après avoir entendu notre merci pour sa gentillesse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire