jeudi 19 mars 2015

Un petit mot de Maria de Lourdes

Notre Professeur, Maria de Lourdes, absente depuis près de 2 ans à cause d’un bête accident de moto causé par une autre personne, et que plusieurs d’entre vous ont voulu aider, vous écrit et nous avons traduit pour vous:

« Comme vous le savez, en août  2013 j’ai souffert un grave accident de moto qui a écrasé mon genou, rendant impossible l’usage d’une de mes jambes, même après 2 opérations chirurgicales. Il fallait me mettre une prothèse que j’aurais été bien incapable de payer, la Sécurité Sociale refusant de la payer avant mes 60 ans ! C’est alors qu’Evelyne m’a annoncé que des amis de Belgique qui soutiennent Crianças do Mundo étaient prêts à m’aider à payer cette opération délicate et la prothèse. Je vous avoue que j’ai alors fondu en larmes à la fois d’émotion et de bonheur car j’étais presqu’arrivée au désespoir devant la perspective de devoir rester invalide toute ma vie !
Depuis lors, j’ai été opérée, on m’a placé une prothèse bien adaptée et je commence petit à petit à plier ma jambe. Pas assez vite, dit le médecin qui va la forcer un peu sous anésthésie. Mais c’est une formalité , un peu douloureuse,  mais une formalité. Je me vois déjà retourner enfin au travail auprès des enfants que j’aime tant et de toute l’équipe formidable de Crianças do Mundo. Ce sera peut-être dans quelques semaines.
C’est à vous tous, amis de Belgique (1), que je dois ce bonheur et je ne sais comment vous remercier pour tant de générosité et d’affection.
Je retrouve enfin ma joie de vivre et c’est à vous que je le dois. Merci !!
Que Dieu vous bénisse ! »

Maria de Lourdes Araújo


(1) Plusieurs amis de Belgique, sensibilisés par le problème de notre professeur nous ont envoyé, sur un compte spécial, l’argent nécessaire à cette opération, prothèse comprise. Une partie très importante a été couverte par un couple merveilleux. Mais nous tenons à remercier tous ces amis pour leur générosité et leur solidarité. L’argent ainsi récolté a permis cette opération (et ses suites) mais permettra aussi une chirurgie réparatrice à l’autre jambe. MERCI ! (Evelyne et Michel)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire