lundi 22 septembre 2014

Des nouvelles de Crianças do Mundo

1. Notre Division 03, au centre de la ville, accueille toujours garçons et filles des favelas entre 6 et 14 ans. Plus de filles que de garçons, pour le moment. Cette division, rebaptisée « Centro de Convivência », fonctionne très bien mais avec un peu plus de difficultés en l’absence de José Maria, son directeur, blessé sérieusement au genou et absent pour 4 ou 5  mois ! Une cinquantaine d’enfants y sont  accueillis, bien entourés par un personnel formidable et super-qualifié, présent chez nous depuis plus de 20 ans pour certains !

2. Notre division 04, le Centre d’Activités pour Enfants, plus réservé aux garçons entre 6 et 15 ans, est un défi permanent pour le personnel car les enfants de cette génération sont plus indépendants, rebelles (surtout à l’école) et n’ont vraiment pas l’air d’attendre quoi que ce soit de la vie, sinon l’instant présent. Ils ne s’intéressent plus à rien, sinon à jouer. Avec 80 gosses comme cela (ils étaient 150 il y a 5 ans !), tout se complique un peu mais on s’adapte et le personnel est bien formé à ce type d’attitude. Les changements et les évolutions sont visibles ! Mais le travail est stressant en permanence ! Etude, renfort scolaire, sport, activités créatives, beaucoup de psychologie , de pédagogie et d’amour viennent à bout de la plupart des problèmes. Mais les familles n’aident pas, ni l’ambiance des écoles ! Malheureusement, dès le début de l’année, plusieurs membres du personnel se relaient dans les hôpitaux de la région avec de graves problèmes de santé et l’organisation auprès des enfants en souffre très fort ! Une vraie série noire !

3. La « Maison du Partage » au sein de la Favela poursuit aussi son défi de tous les jours de venir en aide aux plus pauvres et essayer de leur apprendre quelques travaux manuels (broderie, couture, peinture sur tissus etc...etc...) afin de pouvoir réaliser de belles choses et les vendre pour pouvoir acheter le nécessaire pour leurs familles.Beaucoup d’enfants aussi viennent s’y restaurer et recevoir une aide scolaire. Une bonne ambiance orchestrée par les Soeurs de la Providence de Saint André de France , venues nous aider il y a plus de 15 ans, et de nombreuses volontaires !

4. Un grand projet en cours : tenter d’obtenir l’aide d’une Fondation (liée à une grande banque) pour créer à Crianças do Mundo une École privée de qualité supérieure (primaire, secondaire et technique) destinée gratuitement aux enfants les plus pauvres mais intelligents pour qu’ils puissent accéder à l’Université. C’est la spécialité de cette Fondation ! On croise les doigts ! Le plus grand problème : le siège de cette Fondation est à São Paulo (800 km !). Mais rien ne nous décourage car c’est un projet vraiment important.

5. La division 01, outre le coeur administratif de Crianças do Mundo, accueille aussi, dans sa maison-foyer, des enfants qui viennent passer le week-end ou quelques jours ou qui sont en convalescence d’une quelconque chirurgie et qui ont des problèmes familiaux passagers. C’est aussi là que nous habitons tous les deux.
Tout se passe toujours bien dans une ambiance très affective et familiale. C’est si important pour ces mômes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire