lundi 17 juin 2013

Quelques enfants de Crianças do Mundo


  • Kaio, 10 ans, élevé par la grand-mère, visites épisodiques de la mère qui est folle, dit qu’elle va tuer son fils (Kaio) et se suicider ensuite. Kaio sait tout cela et vit dans cette ambiance de terreur !!
  • Gustavo, 9 ans, élevé par la grand-mère. Parents disparus !
  • Marcelo, 9 ans, élevé par la grand-mère, puis par le grand-père  alcoolique, et de nouveau par la grand-mère. Misère absolue.
  • Ray, 9 ans, pas de père, élevé par une mère très malade. Misère absolue.
  • Erick,10 ans, élevé par une mère qui a vendu sa fille de 11 ans (soeur d’Erick) à un vieux vicieux qui a fini par la tuer. Misère absolue.
  • Renan, 12 ans, élevé par sa mère détraquée et par une tante qui prend sa douche avec lui !
  • Kaÿky, 9 ans, parents séparés, vit avec une mère qui le bat sans arrêt et pour rien, disent ses cousins. L’enfant est a-do-ra-ble !
  • Victor, 9 ans, vit avec sa grand-mère, de père inconnu. Sa mère vit en Italie !
  • Uender, 9 ans, de père inconnu, vit avec une mère qui ne fait rien, même pas la lessive et insulte et frappe ses enfants sans cesse. Le frère de 11 ans est déjà un voyou et sa mère proclame partout qu’elle le hait ! Misère absolue.
  • Geanderson, 9 ans, dont la mère est morte d’un cancer, est sous l’influence de ses 2 frères, trafiquants de drogue. Insupportable à l’école !
  • Igor, 13 ans, fils d’une TRÈS jeune femme instable et aux nombreux amants, élevé par une grand-mère attentive mais au bout du rouleau (1m60, 33 kg !)
  • Elias et Kaendreon, 2 petits frères de 9 et 10 ans, de père parasite et ivrogne, vivaient avec leur mère qui s’est suicidée devant eux, recueillis par les grands-parents. Misère absolue .
  • Wenderson, 12 ans, vit dans une famille « hyper » protectrice, voit un médecin 1 ou 2 fois par semaine et s’éteint peu à peu sous la montagne de médicaments qu’il prend ! Là, au contraire de tous les autres, l’excès est dans l’autre sens !!
  • Felipe, 8 ans, a vécu 7 ans avec son père et une belle-mère qui le battaient sadiquement. Le père est mort et l’enfant est revenu chez sa mère qui ne l’accepte pas et... le bat à la baguette ! Un gosse qui fait des crises et peut être dangereux mais plein d’amour et que nous avons décidé de garder pour le protéger le plus possible. Il a besoin d’apprendre la paix et la tendresse ! 
  • Et tant d’autres du même calibre qui ont bien besoin de nous tous !!!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire