mercredi 24 avril 2019

L'école au Brésil

En 2018, les écoles primaires et secondaires de l’Etat ont souffert de grèves des professeurs pendant 55 jours (ouvrables !) . Certains professeurs entrent en grève, d’autres pas. C’est ainsi que les élèves vont à l’école normalement pour assister aux cours de ceux qui ne font pas grève ! Vous me suivez ? Donc, pour les élèves, cours tous les jours de grève mais avec des intervales énormes à cause des profs absents. Afin de récupérer leur salaire de ces 55 jours, les professeurs qui étaient en grève doivent donner cours les samedis, jours fériés etc... Résultat : les élèves qui ont , eux, été présents tous les jours seraient obliger d’aller en plus les samedis et jours fériés jusqu’à la moitié des grandes vacances à l’école pour cause des profs qui veulent récupérer leur salaire! La réponse : personne n’assiste au cours, pas d’élèves qui ne se sentent plus concernés, mais les profs sont présents seuls devant leur petit café, durant les heures obligatoires et cela vaut pour un jour normal de classe ! Une situation plus ridicule, IMPOSSIBLE !

Autre exigence de l’État au sujet des écoles : pour ne pas « traumatiser » un élève, le passage d’année est obligatoire ! Personne ne peut être « busé » . Le petit de 3e DOIT passer en 4e, même s’il a 0 dans toutes les matières, même s’il ne sait ni lire, ni écrire ce qui est fréquent !! Comme dans l’année suivante il ne possède aucune base pour suivre le programme scolaire, il chahute, ne fait rien et se retrouve complètement perdu. Et ainsi de suite chaque année jusqu’à la 9e année primaire (eh oui, il y en a 9 au Brésil). Il aura donc son diplôme de primaires sans savoir lire ni écrire , ni calculer, ni...réfléchir ! Et là oui, IL SERA TRAUMATISÉ jusqu’à la fin de sa vie ! C’est ABSURDE ! Mais il parait que la Belgique veut suivre le même chemin ?!

Le pire , c’est que pour les statistiques, les professeurs sont OBLIGÉS de mettre sur le bulletin officiel au moins la NOTE 50 sur CENT ! Même si le gosse n’a pas fait l’examen ou n’a mérité que 0 ! Ça, c’est un prof lui-même qui nous l’a dit sous couvert de l’anonymat . Génial pour améliorer les statistiques de l’Etat, non ? !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire