vendredi 21 décembre 2018

La vie quotidienne de quelques uns de nos enfants


  • Júlio a bien souffert de la séparation de ses parents. Mais dès lors, il doit vivre avec son père qui boit et se drogue et menace son ex-femme de mort. Ce père est extrêmement violent ! Il ramène des femmes à la maison et Júlio doit assister à tout... La maison a 2 pièces !
  • Les parents de Leandro sont séparés. Il vit avec son père (qui est responsable) et sa grand-mère. Le père travaille souvent loin et ne revient que tous les mois pendant 2 ou 3 jours.
  • La mère est à moitié folle et tous ceux qui vivent avec elle complètement détraqués (boisson, drogue, etc...). Heureusement la grand-mère est assez bien !
  • Vinícius vit avec sa « mère » dans une porcherie !! Elle boit sans cesse et n’éveille jamais son fils de 10 ans pour aller à l’école le matin. Quand il n’arrive pas à s’éveiller tout seul, il rate l’école le matin et sa mère ,comme punition, l’empêche de venir à Crianças do Mundo l’après-midi. On vous en a parlé !
  • Uender vit avec sa mère dans une favela. Cette « mère » , obèse, ne fait rien sinon la cuisine de temps en temps. Elle a une quarantaine d’années et pourrait parfaitement travailler. Au lieu de ça, elle arrive à obtenir une pension pour le fils aîné (16 ans) qu’elle est arrivée á faire passer pour aliéné mental et a déjà perdu 3 enfants en bas âge pour manque de soins. Elle demande des colis alimentaires à tout moment.
  • Thales vit seul avec sa mère alcoolique. Son père vit aux USA où il a formé une autre famille ! Thales rate souvent l’école car sa mère cuve ses bières et ne le réveille pas le matin. Souvent Thales passe la moitié de ses nuits à courir de bar en bar pour retrouver sa mère et la ramener saoule à la maison ! Il a 10 ans !
  • João Henrique a une maman qui s’occupe très bien de lui. Son problème majeur : il est épileptique et doit être surveillé tout le temps . Il prend des médicaments très efficaces mais toute l’équipe est préparée pour  faire face à une crise éventuelle. Il a 9 ans et a bien le droit de vivre comme les autres !!


Et beaucoup d’autres cas de ce genre. Beaucoup de nos enfants vivent chez leur grand-mère, leurs parents s’en étant débarrassés de cette façon ! 90% d’entre eux ont des parents séparés et près de 100% de nos enfants connaissent les méfaits de la drogue, ayant un frère, un père, une mère, un oncle ou un cousin touchés par ce mal destructeur !

Heureusement, ce fléau de la drogue n’est encore JAMAIS entré à Crianças do Mundo ! On touche du bois, on croise les doigts et on est très TRÈS vigilant !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire