vendredi 23 septembre 2016

Mais pourtant...

Oui, il existe encore des choses merveilleuses dans notre petit monde à nous:
·       Beaucoup de nos enfants sont les meilleurs de leur école.
·       Malgré certaines défections, d’innombrables amis de Belgique continuent à nous aider et souvent de manière chaque fois plus généreuse. Merci !
·       L’Usine USIMINAS nous fait don de dizaines de camions de scories (déchets de minerai de fer) qui servent à rendre nos chemins intérieurs lisses et très praticables. Il ne serait pas impossible non plus qu’elle procure du travail pour certains de nos anciens au chômage à cause de la catastrophique situation éonomique du Brésil.
·       Un de nos enfants « de coeur », Bruno, s’est marié ce 10 septembre avec Danielle, une jeune ingénieur adorable et responsable. L’annonce de leur mariage renseignait les « parents de coeur » (Michel et Evelyne), une gentille attention ! Nous avons été bien émus de cette mention si affectueuse !


Beaucoup d’autres bonnes choses encore nous arrivent tous les jours comme les visites pleines de tendresse de nombreux anciens, bien intégrés dans la vie alors que, petits, tout laissait supposer qu’ils ne sortiraient pas de leur misère ! Cela aussi fait du bien et prouve que leur passage à Crianças do Mundo fut vraiment bénéfique ! Mais nous n’oublions jamais que si nous avons été les acteurs sur place, c’est vous tous et votre grande générosité qui ont permis un tel résultat ! Mais, sacrebleu, cela a valu la peine !!

L’avenir de Crianças do Mundo et donc la relève s’annoncent bien depuis les projets avec la Fondation Saint François dont on vous parle dans ce bulletin. C’est encore un rêve mais qui semble se réaliser petit à petit. Encore quelques mois pour que tout se concrétise ! Mais nous sommes très optimistes quant au futur de Crianças do Mundo, un futur que nous essayons de construire depuis quelques années car nous ne sommes pas éternels!

L’an prochain, Crianças do Mundo fêtera ses 30 ans! Un fameux bail, tout de même, avec un bilan très positif ! Pendant tout ce temps, vous et nous, ensemble, aurons un peu changé le monde ! Mais la lutte continue car le temps n’est pas encore venu de lancer un Cocorico ! Il y a encore tant de choses à faire. Mais nous savons que vous êtes avec nous ! C’est tellement important pour tous nos enfants !


Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire