lundi 22 juin 2015

Crianças do Mundo...


...une belle aventure de 28 ans avec un personnel enthousiaste et passionné, des enfants souvent adorables mais toujours adorés, des réussites (beaucoup !) et des échecs (quand même !), avec peu de reconnaissance sociale mais une volonté de fer de toujours continuer car cela en vaut tellement la peine ! On y a mis son coeur, sa santé, sa vie mais sans jamais désister. Et que vaut une vie face à des milliers d’enfants qui ont tellement besoin d’une main tendue, un peu d’amour et un grand coup de pousse pour passer, traverser les terribles obstacles de la misère, de la drogue, de l’alcoolisme, de la violence ! Ah non ! « Rien de rien, je ne regrette rien » comme dit la môme Piaf, sinon de ne pas avoir fait assez, de m’être trompé parfois. Mais tous ici avons fait ce que nous pouvions, avons donné le meilleur de nous-mêmes, sans repos, sans refus de l’obstacle, sans jamais désister.

Des milliers d’enfants ont appris avec nous le sens de l’effort et à dire « je t’aime » car ils n’avaient aucune notion de l’amour, de la tendresse. Et si nous ne leur avons appris QUE cela, je suis déjà satisfait ; c’est déjà un beau résultat dans ce monde de haine, de guerres, d’égoïsme et de violence qui était le leur !

Le symbole de Crianças do Mundo est un symbole de Paix et il a toujours régné sur notre quotidien, sur nos dialogues avec les enfants.

Ce même symbole a été sculpté par l’artiste Vilma Noël et offert gracieusement à Crianças do Mundo. Ce monument, avec des statues d’enfants de plus d’1m30, en bronze, est planté sur une pelouse du siège social, semblant crier pour la Paix.

Si beaucoup de nos enfants ont compris et assimilé ce symbole, d’autres, plus rares, ont pris d’autres chemins. Mais qui sait : peut-être restera-t-il toujours, au fond de leur coeur, le souvenir de ce Paradis d’Amour que fut « Crianças do Mundo » dans leur enfance.

Mais tout cela, c’est beaucoup à vous tous que nous le devons, à vous qui nous aidez dans cette tâche depuis tant d’années et avec tant de générosité et sans qui RIEN n’aurait été possible !
Soyez bénis pour cela !            

MICHEL

Aucun commentaire:

Publier un commentaire