jeudi 11 décembre 2014

Ils sont heureux chez nous...

Malgré les difficultés actuelles, malgré les problèmes des écoles, des familles détruites, de la violence, de la drogue, de la santé publique défaillante, nos enfants progressent très vite après leur entrée chez nous et ces résultats-là font du bien ! Des enfants entrés très agressifs vers 7-8 ans, violents même, se radoucissent au point de devenir de chouettes petits gamins. Ils sont tellement accrochés à Crianças do Mundo qu’ils ont vraiment peur de devoir en sortir...Certains sont encore insupportables à l’école mais adorables chez nous , ce qui n’est pas suffisant, bien sûr ! Mais petit à petit, l’effort se porte aussi sur l’école avec laquelle nous collaborons étroitement ! Tout cela est le résultat d’un personnel compétent et expérimenté mais surtout d’une dose infinie d’amour, de dialogue, de compréhension ! D’un esprit de famille aussi, chose qu’ils ne connaissent pas !

Ils sont heureux chez nous et c’est pourquoi ils changent. Ils ne veulent plus partir ayant découvert la joie, la tendresse et l’insouciance le reste devenant plus facile : la discipline, l’étude, l’amitié, tout cela étant une découverte pour eux. C’est tout cela que nous voulons continuer à faire car les résultats sont tangibles et les diplômes suivent !

Ils nous arrive souvent de rencontrer les anciens dans la rue et tous nous disent combien Crianças do Mundo fut important pour eux. À la Messe de Jubilé de 50 ans de vie religieuse de Soeur Laurent-Marie (infirmière à notre « Casa da Partilha ») Eduardo, un ancien agé maintenant de 28 ans, nous a présenté sa fiancée en lui disant : « voilà ceux qui m’ont appris à être l’homme que je suis » !
Comme c’est chouette d’entendre cela ! On voudrait tellement continuer, sans soucis, avec les mêmes objectifs !
Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire