mardi 17 décembre 2013

2014

Voilà déjà 2013 parti à jamais ! Ce fut à la fois une année riche et pauvre : riche en événements bons et mauvais, pauvre en ressources financières, difficultés résolues seulement (et provisoirement) par la vente d’une partie (petite) de notre terrain. En ce qui concerne les événements, à Crianças do Mundo, l’engagement de 3 nouvelles professeurs, dont 2 spécialisées en alphabétisation, l’entrée d’une trentaine de petits bonshommes de 7 et 8 ans, pas tous angéliques mais tous sympas (type bon petit diable !), les visites agréables des responsables de la Préfecture, etc...Tout cela fut très positif.

Au Brésil, le  si  long  jugement et  la  condamnation par le  Suprème  Tribunal Fédéral de 25 hauts personnages politiques du temps de l’ ex-Président Lula,  inculpés dans le plus grand schéma de corruption déjà connu au Brésil , a enfin renversé l’idée absurde de la totale impunité qui existait jusqu’alors. Il reste beaucoup à faire de ce côté mais un grand pas a été franchi à cette occasion.

Mais  la  corruption  n’a  pas  été  éliminée  pour autant, loin s’en faut ! Mais l’exemple est important même si l’un d’entre eux a réussi à s’enfuir en Italie. La violence, elle, s’est installée dans tout le Pays et, dans notre seule ville de 100.000 habitants, on compte pour cette année plus de 60 assassinats (ou exécutions) !

Infiniment plus qu’à Marseille !!! C’est pas drôle et l’on ne sort plus le soir ! L’avance à pas de géants de la drogue est la grande responsable de tous ces crimes. Ce n’est pas rassurant car on ne sait plus comment arrêter ça ! Un nouveau bataillon de Police Militaire a été installé dans notre ville, ce qui signifie quelque 180 policiers en plus des 250 déjà existants. Depuis lors, curieusement, le nombre de crimes a prodigieusement augmenté !!!

Les manifestations à Rio et São Paulo ont montré le ras-le-bol de la population pour la situation catastrophique de la Santé Publique, l’Éducation et la Sécurité Publique. Ça aussi, c’est positif. Dommage que tout fut gâché par ces bandes d’imbéciles profitant des manifestations pacifiques pour tout casser. Plus de 100 millions de reais de dégâts (35 millions d’Euros) ! Et ça a découragé les manifestants, bien sûr, puisqu’on ne parlait plus que de la baderne !

Quant à nos ressources financières, elles diminuent chaque année alors que les dépenses augmentent (le coût de la vie, surtout !) et nous sommes obligés de réduire l’entrée de beaucoup d’enfants pour faute de moyens alors que leur situation est de plus en plus dramatique surtout au niveau de la misère morale même si l’on pense en Europe que le Brésil va beaucoup mieux ! Tant pis pour nous, tant pis pour eux.

Michel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire